Stratégie Carbon Impact– Focus thématique du mois

Le 23 janvier 2019 Expertises

Schneider Electric, un exemple d’apport de solutions dans lequel le fonds Carbon Impact investit

Bilan carbone au 31 décembre 2018

L’empreinte carbone de la partie conventionnelle du fonds (98% des encours) continue à être à des niveaux optimisés autour d’une trentaine de tonnes par million d’euros investis, moins d’un quart du MSCI AC World* (à 147 t CO2 pour 1 million d’euros).

Composition actuelle du portefeuille

Les entreprises en transition constituent actuellement 38% du portefeuille, tandis que les sociétés facilitant la transition représentent 57%. Les pures « Cleantechs » représentent 2% du portefeuille.

Le fonds continue de rechercher des sociétés en transition telles que UPS, Walmart, Deutsche Post DHL et Maersk, qui réduisent considérablement leurs coûts grâce à leurs programmes ambitieux de réduction de l'empreinte carbone.
D'un point de vue géographique, le fonds reste pondéré en faveur du Japon et de la Chine, où les sociétés possèdent une expertise technologique et des capacités de production solides. En Chine, nous nous concentrons particulièrement sur les entreprises produisant des véhicules électriques (voitures de tourisme et autocars / autobus). Nous surpondérons également l'Amérique du Nord en raison de la dynamique des sociétés en transition et de celles qui couvrent déjà une grande partie de leurs besoins en énergie par le biais de sources d'énergie renouvelables. Ces dernières sont souvent aussi des « Entreprises facilitant la transition » (comme Microsoft, la plus grande position du fonds). L'Europe ainsi que les pays émergents (sauf la Chine) sont sous-pondérés par rapport à l'indice de comparaison.

Focus: les micro-réseaux

Schneider Electric, un exemple d’apport de solutions dans lequel le fonds Carbon Impact investit.
Schneider Electric, leader mondial dans la gestion d’énergie, la transformation numérique et l’automatisation, présent dans plus de 100 pays avec plus de 140 000 employés, a opéré un changement majeur dans sa stratégie depuis près de 20 ans, en intégrant le développement durable au coeur de sa stratégie. Dans cette perspective, Schneider a créé son propre « baromètre d’impact sur le développement durable » et vise la neutralité carbone d’ici 2030. Schneider développe et exploite des solutions intégrées et numérisées, basées sur son « EcoStruxure », afin d’aider ses clients à se diriger vers une transition énergétique et la transformation numérique. Etant donné que les quatre principaux marchés du groupe (bâtiments, centres de données, industrie et infrastructure) consomment 70% de l’énergie mondiale, Schneider Electric a lancé en 2016 l’EcoStruxure, une architecture ouverte qui intègre une connectivité au niveau le plus bas, un contrôle des opérations critiques, ainsi qu’un service digital basé sur le « Cloud », tout au long de la vie des actifs. Parmi les six domaines d’application de l’EcoStruxure, un en particulier constitue la raison de notre investissement dans cette société : Schneider se concentre sur la fourniture d’énergie propre vers des zones (ou îles) isolées en développant des solutions de micro-réseaux.

Un micro-réseau est un réseau local d’énergie possédant une capacité de contrôle, ce qui signifie qu’il peut se déconnecter du réseau traditionnel et fonctionner de manière autonome (en cas de panne de courant par exemple).

Un micro-réseau est un réseau local d’énergie possédant une capacité de contrôle, ce qui signifie qu’il peut se déconnecter du réseau traditionnel et fonctionner de manière autonome (en cas de panne de courant par exemple).

L’énergie est contenue dans un système de stockage et distribuée par la suite vers une zone proche.

Schneider Electric, grâce à son « EcoStruxure » permet aux opérateurs du micro-réseau de récupérer des données et d’optimiser automatiquement l’opération de Distribution des Ressources Energétique au travers de l’utilisation du « Cloud », qui rapporte des données permettant l’optimisation du micro-réseau en termes de durabilité, de coûts énergétique et de productivité

En mettant en place ces solutions, Schneider est présent tout au long de la chaîne de valeur de la distribution d’énergie, tout en améliorant la fiabilité et l’efficacité de la gestion d’énergie et de l’automatisation industrielle.
Les micro-réseaux représentent très probablement l’avenir des services aux collectivités. Etant donnée que diverses technologies comme les éoliennes et les panneaux solaires peuvent être placées dans des batiments résidentiels, aux cotés d’une batterie fournissant une source de courant alternative au micro-réseau – c’est non seulement un atout sur le plan écologique mais également sur les plans de l’efficacité énergétique et de réduction de coûts.

Retrouvez l'intégralité du bilan carbone du fonds LFIP Carbon Impact Global (pdf)

 


Données non contractuelles susceptibles d’évoluer dans le temps. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Le produit présente un risque de perte en capital. Autres risques : actions, devises, marché, gestion, de modèle, et (si conditions de marché inhabituelles) liquidité et opérationnels.