Perspectives et convictions sur l’évolution des taux et des actions pour l’année 2018.

L’année 2017 s’est terminée sur un rythme de croissance supérieur à celui anticipé en début d’année du fait d’une accélération en Zone Euro, au Japon et en Chine.

Il ne nous semble pas y avoir de raisons pour que l’année 2018 ne soit pas elle aussi bien orientée :

  • Les indicateurs avancés des principales zones sont sur des niveaux élevés et indiquent une croissance mondiale de l’ordre de 4% pour les prochains trimestres, soit le rythme le plus important depuis 2010.
  • Cette croissance apparait aujourd’hui beaucoup plus synchrone que lors des années précédentes. Sur les 25 principales économies mondiales, 24 sont aujourd’hui en territoire d’expansion.
  • Les perspectives des zones émergentes sont bonnes, et ce malgré le fléchissement anticipé de l’activité chinoise.

Les pressions inflationnistes restent elles très faibles, que ce soit en zone Euro, aux Etats-Unis ou dans le monde émergent. Les facteurs soutenant cette tendance seront encore là en 2018 mais certains aspects militent pour une accélération :

  • Le rebond des prix des matières premières,
  • L’amorce d’un cycle d’inflation salariale
  • L’amorce d’un cycle d’inflation salariale induite par les taux de chômage des pays industrialisés, proches désormais de leur niveau d’équilibre.