En dépit d’un rebond marqué le dernier jour de bourse du mois, les grands indices actions terminent le mois sur leur plus mauvaise performance mensuelle depuis janvier 2016, plombés par les craintes d’un conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis, par la remontée des taux d’intérêt directeurs américains ( 3 à 4 prévues en 2018 que le marché les a globalement intégrées) et par des inquiétudes croissantes sur le secteur technologique américain.

Ce contenu est exclusivement réservé aux partenaires La Française

Déjà partenaire

Je me connecte

Je souhaite devenir partenaire
Je m'inscris