« Les principaux marchés européens : nos convictions 2016 » | Lettre Immobilier & Perspectives N°22

Le 15 décembre 2015 Investissement

Le progressif retour au calme sur les marchés de capitaux mondiaux s’est confirmé ces dernières semaines et s’est manifesté par une forte réduction de leur volatilité.

Les doutes sur la croissance mondiale et les inquiétudes sur l’aptitude des banques centrales à garder la main ont été momentanément relégués au second plan, permettant un ample rebond des marchés boursiers. La vision économique de moyen terme est cependant un peu moins favorable qu’il y a quelques mois. La plupart des organisations économiques comme le FMI ont légèrement révisé leurs prévisions de croissance à la baisse. Au vu des derniers indicateurs, l’expansion de l’activité économique mondiale se poursuit à un rythme plus faible que celui qui était anticipé au printemps dernier mais toujours clairement positif.

La zone euro a ainsi enregistré une croissance économique étale au 3e trimestre par rapport au trimestre
précédent, de 0,3 %, malgré le vif rebond des ventes au détail, soutenues par un pouvoir d’achat restauré. Elle profite donc toujours de plusieurs facteurs de soutien mais ceux-ci devraient voir leurs effets diminuer graduellement. Elle s’inscrit dans le mouvement d’ensemble de croissance, qui demeurera cependant modeste, en décalage de rythme par rapport aux autres pays développés. Cette faible progression de l’activité, de 1,5 % en 2015, aura un impact positif limité sur le marché du travail. Le Royaume-Uni devrait enregistrer une croissance de son PIB plus vigoureuse, de 2,5 % sur l’ensemble de l’année.

IetP22

Immobilier & Perspectives N°22

Format : PDF
Poids : 160 KB
Date : Décembre 2015

Télécharger