Le secteur manufacturier américain reste dynamique tandis que les services déçoivent

Le 08 août 2017 Convictions Imprimer la page

Comme chaque première semaine du mois aux Etats-Unis, de nombreux chiffres ont été publiés. Nous retenons en particulier :

  • Les indicateurs avancés ISM, qui donnent le pouls à court terme de l’économie américaine. Le secteur manufacturier reste dynamique (56,3, proche de son point haut), alors que les services déçoivent à 53,9. Nous notons par ailleurs le rebond des composantes prix, ce qui augure d’une inflation plus ferme dans l’avenir proche. Ces chiffres plutôt satisfaisants n’ont pas suffi à inverser la tendance sur le dollar et les taux américains qui ont continué à chuter jusqu’à jeudi
  • Vendredi, le rapport d’emploi est sorti et a surpris positivement : les créations d’emploi sont élevées, et l’inflation salariale est légèrement plus élevée qu’attendu. Peu après, dans l’après-midi, Gary Cohn, le Monsieur Economie de l’administration Trump, a déclaré travailler sur des baisses d’impôts pour les entreprises et des incitations pour rapatrier le cash détenu à l’étranger. Ces deux événements ont retourné le marché, avec un dollar qui termine la semaine finalement proche de son niveau de départ.

Ces chiffres viennent conforter notre vue d’une économie américaine toujours en bonne santé. Nous continuons de penser que le marché n’anticipe pas assez de relèvement monétaire aux Etats-Unis.

A noter également la forte remontée des points morts d’inflation européens, aidée par le rebond du baril.

En savoir plus sur :

 

Les informations ci-dessus ne sauraient constituer un conseil en investissement, une proposition d’investissement ou une incitation quelconque à opérer sur les marchés financiers. Les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et ne constituent pas un engagement contractuel de la société de gestion. Ces appréciations sont susceptibles d’évoluer sans préavis dans les limites du prospectus qui seul fait foi. Le Groupe La Française ne saurait être tenu responsable, de quelque façon que ce soit, de tout dommage direct ou indirect résultant de l’usage de la présente publication ou des informations qu’elle contient. La présente publication ne peut être reproduite, totalement ou partiellement, diffusée ou distribuée à des tiers, sans l’autorisation écrite préalable du Groupe La Française.  
 
La Française Allocation est un OPCVM de droit français relevant de la directive 2009/65/CE. Le fonds a été agréé par l’AMF le 15 juillet 2003 et lancé le 31 juillet 2003. La stratégie a changé à partir du 19 juillet 2012. Société de gestion : La Française Asset Management – Paris – Agrément AMF GP97076 le 1er juillet 1997.

Coordonnées internet des autorités de tutelle : Autorité des Marchés Financiers (AMF) www.amf-france.org.