L’activité reste solide en zone Euro, avec l’indice PMI au plus haut depuis 2011

Le 29 novembre 2017 marchés Imprimer la page

La semaine dernière fut calme pour cause de Thanksgiving. A noter tout de même :

  • Le rapprochement en Allemagne entre le SPD et le CDU, ce qui a un effet favorable sur l’euro,
  • Les chiffres économiques sont toujours très bons en zone euro avec des indices PMI au plus haut depuis 2011 (supérieur à 60 en France!) et l’indice IFO qui sort lui aussi au-dessus des attentes, 
  • Aux Etats-Unis, les données sont globalement en ligne : des chiffres satisfaisants concernant l’immobilier et l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan, cependant des commandes de biens durables et un indice PMI un peu décevants,
  • Le procès-verbal légèrement prudent de la Fed, ce qui a aussi un effet favorable sur l’euro. 

Il nous semble aujourd’hui que les taux allemands ont de moins en moins de raisons d’être à leurs niveaux actuels. Ils sont chers depuis très longtemps et il nous semble qu’il y ait une conjonction de facteurs qui pourraient les amener à monter dans les semaines et les mois qui viennent. Ces facteurs sont :

  • Une croissance en zone euro en accélération, révisée fortement à la hausse depuis 3 trimestres et beaucoup plus homogène que précédemment, 
  • Des matières premières bien orientées, ce qui pourrait amener des surprises positives d’inflation,
  • Une diminution de moitié du QE qui arrivera début 2018 et sans doute un arrêt en septembre. Il est possible que le marché anticipe cela.

En savoir plus sur :

 

Les informations ci-dessus ne sauraient constituer un conseil en investissement, une proposition d’investissement ou une incitation quelconque à opérer sur les marchés financiers. Les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et ne constituent pas un engagement contractuel de la société de gestion. Ces appréciations sont susceptibles d’évoluer sans préavis dans les limites du prospectus qui seul fait foi. Le Groupe La Française ne saurait être tenu responsable, de quelque façon que ce soit, de tout dommage direct ou indirect résultant de l’usage de la présente publication ou des informations qu’elle contient. La présente publication ne peut être reproduite, totalement ou partiellement, diffusée ou distribuée à des tiers, sans l’autorisation écrite préalable du Groupe La Française.  
 
La Française Allocation est un OPCVM de droit français relevant de la directive 2009/65/CE. Le fonds a été agréé par l’AMF le 15 juillet 2003 et lancé le 31 juillet 2003. La stratégie a changé à partir du 19 juillet 2012. Société de gestion : La Française Asset Management – Paris – Agrément AMF GP97076 le 1er juillet 1997.

Coordonnées internet des autorités de tutelle : Autorité des Marchés Financiers (AMF) www.amf-france.org.